Sélectionner une page

Après la panne massive d’Orange en juin dernier ayant empêché l’acheminement de milliers d’appels d’urgence, les sénateurs ont mené une mission de contrôle et redoutent de lourdes pannes du côté des systèmes de gestion des alertes et des systèmes de gestion opérationnels. Ils appellent à franchir un cap technologique.